Ty Miller
l'équipée du Kid


Translate

Il est le "Kid" de la série, le plus blagueur aussi. Ty Miller, en bon "pied tendre" californien, a eu du mal à se glisser dans la peau d'un cavalier de prairie.

Mèche rebelle en accroche-coeur, jeans déchirés et teint hâlé par le soleil californien, Ty Miller - le Kid dans l'Equipée du Poney Express - s'étonne du succés de cette série tournée entre 1989 et 1992. Pour tous les jeunes interprètes de cette galopante saga westernienne - l'histoire de la fameuse messageie postale au siècle dernier -, tout commence par une annonce. "La production exigeait un âge minimum de 18 ans, de l'audace à revendre, une pratique du tir au pistolet et surtout savoir monter à cheval. J'ai donc affirmé être un cavalier émérite, raconte Ty Miller. Mais j'ai vite regretté mon pieux mensonge. Le premier jour de tournage, sur mon cheval au galop, j'ai fait un vol plané par dessus l'encolure de la pauvre bête, m'accrochant désespérément à la selle..." Ce fut un fou rire général. Le ton de l'un des torunages les plus fous de l'histoire de la télévision était donné. "Trois années de fête dans les plaines de l'Arizona (où furent filmés les extérieurs). Nous étions tous jeunes, célibataires, et "branchés blagues". Parfois, nos frasques continuaient sur le plateau... Certains se sont vite lassés de ce tournage, véritable traitement de choc. Nous avions fini par effectuer nos propres cascades. Je suis resté jusqu'à la fin des 68 épisodes. Mais d'autres se sont lassés, comme Travis - Ike, le cow-boy muet - que la production a fait "disparaitre" en 1991."
Depuis l'arrêt de la série en 1992, Ty déborde de projets plus reposants, une pièce de théâtre, une autre série pour le printemps et surtout l'enregistrement d'un premier album dont il signera la plupart des chansons. "Mais attention, pas d'album country ! Je crois que je suis saturé de western pour l'instant. En ce moment, je compose des balades à la guitare." Embarqué sur la dilligence du succés avec ses autres compagnons, - Hollywood parle même de Steve Baldwin, Josh Brolin, Gregg Rainwater et lui comme d'un nouveau "carré d'as de l'écran" - Ty a bâti sa carrière sur le seul hasard. "Après mon rôle dans la série "Hotel", on m'a proposé Les routes du paradis, Hôpital central, Quoi de neuf docteur? J'ai tout accepté mais j'ai toujours refusé de faire de la pub !" La sienne, après 68 épisodes du Poney Express, semble ne plus être à faire. Fortune faite, il s'en est pourtant sagement retourné chez ses parents à Granada Hills, Californie. " C'est fou, je suis devenu la nouvelle attraction de la région. Je suis invité à tous les rodéos et les trucs de ce genre..." Il n'oublie pas que c'est là-bas - où son père vendait des sapins de Noël - qu'il a reçu comme cadeau... un magnifique cheval ! "Je ne montais que rarement. Je préférais enfourcher ma moto pour traverser les Etats. Je ne me doutais pas qu'un jour, je deviendrais célèbre grâce à un cheval !" A vrai dire, à 29 ans, son équipée ne fait que commencer...

Source: Supplément télé Les dernières nouvelles d'Alsace (1994)
Journaliste : Jean-Jacques Jelot-Blanc
Merci à Katia pour avoir conservé cet article !

Avertissement : nous diffusons cet article à titre d'information. Si vous estimez que vos copyrights ne sont pas respectés, merci de nous le faire savoir et nous retirerons l'article immédiatement poney_express@yahoo.fr

Retour à la gazette

Retour à la page d'accueil